Mashtruesit / Bezhani


Mashtruesit

(Version française aux éditions l'Espace d'un instant sous le titre : "Les Arnaqueurs")

- création 2009 en langue albanaise -

Théâtre d'ombres

Texte : Ilirjan Bezhani (adapté par le collectif artistique)

Mise en scène : Clément Peretjatko (France)

Assistant mise en scène : Sylë Kuçi (Kosovo)

Graphiste : Nicolas Bianco-Levrin (France)

Constructeurs de marionnettes : Clément Peretjatko, Rilind Kuçi (Kosovo)

Régisseur plateau / lumière : Bedri Bahjatari / Sheif Sahiti (Kosovo)

Musicien : Shaqir Hoti (Kosovo)

Acteurs-marionnettistes :

Xhejlane Godance, Fatime Llugiqi-Ademi, Edonis Kastrati, Erind Lokaj, Adrian Morina (Kosovo)

Durée : 50 minutes



L'action se passe en 1996 en Albanie. Sortie depuis peu d'une dictature parmis les plus fermées d'Europe, le désir d'obtenir de l'argent devient rapidement au centre des préoccupations. Pour en acquérir, les personnages des Arnaqueurs ont recours à un système d'emprunt banalisé par l'usage où les créanciers se confondent avec les usuriers et tous cumulent des dettes tout en ayant prêté de l'argent.

Ce système d'emprunt cloisonné (dit pyramides financières) réunit toutes les conditions nécessaires à son effondrement : les intérêts sont de plus en plus en lourds et il n'y a pas plus d'argent dans le système. À terme, les endêtés ne peuvent plus rien rembourser. Enfermés dans ces cercles croisés, les personnages vacillent entre des tentatives d'économie sur du long terme et des arnaques au quotidien.

De fait, en 1997, moins d'un an après l'écriture des Arnaqueurs, l'économie albanaise s'effondre sous le poids de ces pyramides financières que l'État a laissé proliférer.


                                                                                                   Critique en croate.


-----

Coproduction : Théâtre National du Kosovo et Clément Peretjatko.

Partenaires financiers : Ministère de la Culture du Kosovo, Envie d'Agir (France).

Ce spectacle a obtenu le prix "Tibor Sekelj" lors du Festival International de la Marionnette de Zagreb en 2010.

© Collapse 2012-2018