#02 Renaissance Fusillée


#02 Renaissance Fusillée 

Maison d’Europe et d’Orient / DRAC Île-de-France


Texte : Mikola Koulich

Traduction : Sylvie Gaire Nelep

Marionnettes / castelet : Clément Peretjatko

Interprétation : Manuela Malatestinic, Thomas Fitterer et Clément Peretjatko


Le vertep est une tradition de marionnettes religieuses en Ukraine qui raconte, au moment de noël, la vie des saints dans un castelet représentant une maison de deux étages où cohabitent l'enfer et le paradis. Le marionnettiste se déplaçait dans la rue ou directement chez les habitants avec son théâtre de marionnettes portatif, jouant ainsi en itinérance directement dans le cercle privé et public.


Détourné de son caractère religieux et utilisé à des fins d'agit prop dans les années 1920 et plus récemment sur la place Maïdan, le Vertep n'a cessé de nourrir l'imaginaire de plusieurs générations d'artistes ukrainiens et a été une source d'inspiration pour l'écriture de La Sonate Pathétique par M. Koulich, dramaturge emblématique de la Renaissance Fusillée. Cette période littéraire fait suite au mouvement d’ukrainisation. Staline y met fin dans les années 1930 en emprisonnant ou exécutant le plupart de ses membres.


Sans vouloir recopier une tradition déjà existante, j'ai souhaité inventer mon propre style de Vertep en m'appuyant sur le côté intime d'un tel dispositif, et en proposant une matière de jeu aux comédiens. Le Vertep devient ainsi une "armoire à jouer" dans laquelle évoluent, tantôt en marionnettes, tantôt en ombres, les personnages de la Sonate Pathétique et autour de laquelle les marionnettistes incarnent et prolongent leurs idéaux révolutionnaires.

Clément Peretjatko



© Collapse 2012-2018