Échos en cascade (Lyon)


Échos en cascade

rencontre-lecture consacrée à Radovan Ivšić

sur une proposition de Clément Peretjatko avec Olivier Neveux

14 mai 2014 à 18h

au Théâtre Le Fou



En lien avec la création, les 17 et 18 mai, du théâtre d'ombres Aquarium de Radovan Ivšić, mise en scène et interprétation : Clément Peretjatko au Théâtre Nouvelle Génération / CDN - Festival Printemps dEurope.


"Aujourd’hui encore, il me semble que cette idée de désertion sensible contient les possibilités dont vous parlez. Car il ne s’agit pas seulement là d’un refus, mais d’une invitation à réinventer ici et maintenant notre existence, à passer avec armes et bagages du côté de la vie. De plus, cette idée de désertion permet d’en finir avec l’image du poète maudit qui consent, d’une certaine façon, à devenir victime de la société : en désertant, il ne se laisse plus enfermer dans une marginalité qui risque de lui faire perdre son individualité. C’est au poète de maudire dans la société les germes de mort bâtisseurs d’État et d’empire ; c’est au poète de maudire chacune des mutilations du corps collectif qui se fait au nom de l’ordre, de la loi, du droit ou de l’homme. Contre le pouvoir, le poète aux mains nues travaille à la reconquête des pouvoirs perdus. Et c’est là son seul et dangereux pouvoir".



10291825 10152450084628982 1834231652841050073 n

André Breton et Radovan Ivšić


© Collapse 2012-2018